Laurent René Briand est né à Saint Servan, Saint Malo, Ille-et-Vilaine, en Bretagne, le 14 juin 1779. Il était Capitaine au long cours de navires marchands. Il commandait les Gabares du Roi au service de Napoléon Ier. Bonaparte et de Louis XVIII. Il eut sa propre Goélette, la Fanchette.

  Traduction au français: Josette Solan

Laurent René naît à St Servan 7 mois après que ses parents, Georges Cyprien et Anne Dugast, sont déportés en 1778 en France par les Anglais. En 1783, quand St Pierre et Miquelon retourne sous domination française, il revient aux îles avec toute sa famille. Mais en 1787 ils repartent tous en France, cette fois en La Rochelle, où Georges Cyprien meurt cette année-là, quand Laurent René avait 8 ans. En 1789 la Révolution Française éclate, et Laurent vit l'époque de la Terreur de Robespierre et la décapitation par la guillotine de la famille royale : Louis XVI et Marie Antoinette. En 1804 Napoléon Bonaparte devient Empereur des Français, et après la bataille de Trafalgar gagnée par les Anglais, il militarise toute la Marine. Laurent René entre alors dans la Marine française. Les mariages des officiers de la Marine étaient tardifs, ils avaient lieu en fin de carrière, démontrant une tendance notable à l'endogamie, car ils se faisaient presque toujours avec les filles des Officiers de la Marine.

Ingouville: L'Eglise

En Octobre 2 1802 il se marie à Ingouville, (rattachée au Havre à l'époque) avec Marie Louise Félicité Turgot, fille de Louis Turgot, de Miquelon, et de Louise Hebert. Le père de Marie Turgot a été aussi un Officier de la Marine de France.

En 1814, à 35 ans, Laurent René est admis dans la Marine de Brest en qualité de Capitaine. A l'époque il vit déjà à Brest avec son épouse.

En 1815 il embarque à bord de la Gabare du Roi "La Pourvoyeuse" et est fait prisonnier par les Anglais le 24 juin de cette année. Ceci une semaine après la bataille de Waterloo perdu par Napoléon, dans sa guerre contre l'Angleterre et ses alliés. Le 12 décembre 1815 il devient Capitaine sur la Gabare du Roi "La Prévoyante" et revient à Brest en Octobre 1816.

              (Voir document de la Marine de Brest)

La Ville de Brest en 1815 La Pourvoyeuse

A la fin de 1815 Napoléon est exilé à Sainte Hellène, et la royauté est rétablie, avec Louis XVIII sur le trône, mais c’est une monarchie parlementaire. Cette époque a été nommée "Restauration" et la France revient sous le règne des Bourbons.

Le 21 août 1815 naît à Brest la première fille de Laurent René Briand, Aimable.

Le 26 Septembre 1817 il a un deuxième enfant à Brest, Ange Briand. Celui-ci est mon trisaïeul.

Aimable Briand

Aimable a vécu avec sa mère à Brest, 5 Rue Fraisier jusqu'à ce que, à ses 26 ans, elle se marie avec Philippe Desiré Dierce, né à Brest le 17 février 1815, commerçant, domicilié au 14 Rue du Siam, fils de Georges Louis Dierce, lieutenant de la Marine française, acadien, disparu a 25 ans, et de Marie Becot, décédée à Miquelon cette année-là.

Ils se sont mariés à Brest, le 16 avril 1842.

Etait témoin à son mariage, Ange Briand, le frère d'Aimable, qui avait 24 ans à l'époque.

Naufrage de la Goélette La Fanchette:

Le 31 août 1818, en naviguant sur les eaux du Grand Banc de Terre-Neuve, Laurent René Briand fait naufrage et meurt à bord de sa Goélette La Fanchette.

Le Grand Banc de Terre-Neuve est l'ensemble de plaques sous-marines peu profondes au sud-est de Terre-Neuve, de 282.500 Km2 de surface, où il y a eu de nombreux naufrages au long des siècles, dont le Titanic en 1912.

 

 

 

 

Dans la zone du Grand Banc, deux courants marins confluent : le courant froid du Labrador et le courant chaud du Golfe. Cela produit une brume presque permanente et de fréquentes tempêtes. Ces conditions propices en font la zone de pêche la plus importante au monde.

 

 
 <précédente

  index   

      suivante>